Nouages décoratifs    Poids total de cette page : 13 KO

Comment réaliser ces motifs ?

J'explique tout d'abord comment réaliser un treillis simple, puis différentes façons de le raffiner.

Treillis simple

Voici une méthode très rapide :
Assemblez un nombre quelconque de carrés se touchant par les pointes. Les traits représentent les trajets du ou des fils.

Sur cet exemple, on voit qu'il y a deux boucles allongées et une boucle carrée.

Attention : il ne doit jamais y avoir de pointe en contact avec trois fils (sauf bien sûr s'il s'agit d'un motif périodique comme une frise).
Mettez en évidence l'armure toile en marquant d'un petit trait épais le sens de passage du fil supérieur à chaque intersection (procédez méthodiquement par séries horizontales).
Arrondissez les carrés dont deux côtés sont "libres" et transformez en ogive ceux dont trois côtés sont libres.
Epaissisez le trait à votre convenance.

Cassez les liens !

Dès que l'on remplace une intersection par deux "virages" opposés, on interromp la circulation initiale des fils, ce qui crée un nouveau système de boucles.

Donc, à partir d'un même motif de départ, on peut créer de nombreuses variantes.

On peut aussi "faire un trou dans le filet", en supprimant un carré complet, soit quatre intersections contigües.

J'ai mis en oeuvre ce principe pour réaliser la croix.


Un dernier conseil : évitez de supprimer trop d'intersections proches, sinon le "treillis" devient une simple juxtaposition de fils qui ne s'entremêlent plus, ce qui ne présente plus beaucoup d'intérêt esthétique.

Copyright F. Wronecki - Dernière mise à jour :