Construction de la gamme musicale
 Position du problème : 2ème contrainte de consonance
 Dièses et bémols

Le tempérament égal

  Définition
  Valeurs des intervalles
  La gamme tempérée
  Dièses et bémols
  Enharmonie
Définition vers haut de page Le tempérament égal consiste à diviser l'octave en douze demi-tons identiques, que nous noterons d (et t pour le ton : t = 2d).
Valeurs des intervalles vers haut de page Comme on l'a vu dans  Construction de la gamme musicale, celà signifie que chacun de ces demi-tons a pour valeur 21/12 (racine douzième de 2), qui ne peut pas être une valeur fractionnaire.

De même, les différents intervalles entre do et les degrés successifs ne sont plus "justes" au sens auditif (mais seules les personnes ayant une oreille très exercée peuvent percevoir la différence entre un intervalle "naturel" et son homologue tempéré).

La gamme tempérée vers haut de page La gamme chromatique tempérée se construit donc simplement en disposant les notes selon l'arrangement [t t d t t t d], soit :

Degrés 1 2 3 4 5 6 7 1
Notes do mi fa sol la si do
Intervalles 22/12 22/12 21/12 22/12 22/12 22/12 21/12
Fréquences 1 22/12 24/12 25/12 27/12 29/12 211/12 212/12 = 2

Dièses et bémols vers haut de page Par définition :
  • une note diésée est haussée d'un demi-ton d ;
  • une note bémolisée est abaissée d'un demi-ton d.
Enharmonie vers haut de page Il y a donc coïncidence entre do# et réb, ré# et mib, etc. : c'est ce que l'on appelle l'enharmonie.
vers haut de page