-- A --
Agora, n. f. (mot grec) Dans l'Antiquité, grande place avec boutiques, tribunaux, etc., où siégeait l'assemblée du peuple. Agora (Ottignies - Louvain la Neuve, Brabant Wallon [Belgique]) Agouille, n. f. Pégorier : sommet pointu, aiguille dans le Roussillon (aussi Agulla en catalan). Par extension, voie qui monte vers un sommet ? Agouille de Sainte-Eugénie entre Perpignan (66) et Toulouges (66)
Agouille del Camp (Le Soler, 66) Aisance, n. f. (du latin adjacentia, "environs") Pégorier : pâturage à proximité d'un village dont les habitants ont le libre usage (Argonne, Ardennes). Par extension, voie qui longe ces pâturages. Aisance de Beau-Moine (Villemandeur, 45)
Aisance des Basses Loges, Aisance des Dadots (Amilly, 45)
Aitre, n. m. (aussi Aitrie, n. f.) Pégorier : terrain près d'une église, souvent cimetière (anc. fr.). Par extension, voie qui longe ce terrain. Aitre des Gaultiers (Vouvray, 37), une petite impasse
Aitre Saint-Maclou (Rouen, 76) Alieu, n. m. Dérivé dAllée ? Alieu de l'Aérium (Lanton, 33) Allée, n. f. (de aller) Chemin bordé d'arbres, de massifs, de verdure. Dans une ville, nom de certaines promenades plantées d'arbres.
Selon le site de la Mairie de Lyon, le mot "allée" désignerait, à Chambéry, un passage couvert traversant les maisons (équivalent de la "traboule" lyonnaise). Allée des Brouillards (Paris 18ème, 75)
Allée de la Femme Sans Tête (Sèvres, 92)
Avec adjectif placé avant :
Grande Allée du Jardin (Cambrai, 59)
Avec adjectif placé après :
Allée Alpestre (Megève, 74)
Allée Basse du Rempart et Allée Haute du Rempart (L'Isle d'Abeau, 38)
Allée Circulaire (Chatou, 78 - Aubervilliers, 93)
Allée Commerçante (Ploubalay, 22)
Allée Courbe (Torcy,77)
Allée Fleurie (Lorp-Sentaraille, 09)
Allée Fortunée (Paris 16ème, 75)
Allée Gallo-Romaine (Mordelles, 35)
Allée Haute du Jardin des Plantes (Niort, 79)
Allée Limousine (Les Ulis, 91)
Allée Mal Pensée (Dommartin aux Bois, 88)
Allée Ostréicole (Fouras, 17)
Allée Noire (Vélizy-Villacoublay, 78)
Allée Traversière (Quesnoy sur Deule, 59)
Allée Verte (Maubeuge, 59) Allée cavalière, n. f. PR : allée réservée aux cavaliers. Allée Cavalière des Bouleaux (Bois de Boulogne, Paris 16ème, 75)
Avec adjectif placé après :
Allée Cavalière Fortunée (Bois de Boulogne, Paris 16ème, 75) Allées, n. f. pl. Pluriel du précédent. Observé surtout dans des villes du Midi. Allées Locmaria (Quimper, 29) Allées de Craponne (Salon de Provence, 13)
Allées Frédéric Mistral (Pont Saint Esprit, 30)
Allées Baylac (Auch, 32)
Allées des Vitarelles (Toulouse, 31) Androne, n. m. (du provençal androuno) Terme local (Haute-Provence) : rampe abrupte, souvent voûtée, formant passage entre deux maisons (Guide Michelin) (voir ce joli site sur les andrones de Sisteron) Androne des Marquises, Androne de la Charité (Forcalquier, 04)
Androuno Ruompe-Cuou (Forcalquier, 04) Anneau, n. m. (du latin anellus) Cercle de matière dure qui sert à attacher ou à retenir. Par catachrèse, voie publique de forme circulaire. Anneau des Rosiers (Pont de l'Arche, 27) les rues se coupant à angles droits, cest un anneau rectangulaire !
Avec adjectif placé après :
Anneau Central (Ottignies - Louvain la Neuve, Brabant Wallon [Belgique]) Anse 1, n. f. (du latin ansa, "poignée") Par analogie du sens normal : rue en forme d'anse (formant une courbe). Anse de Boitron (Marles en Brie, 77) Anse 2, n. f. (du latin ansa, "poignée") Par extension : rue qui longe une anse en bord de mer. Anse de Maldorne, Anse de Pharo (Marseille, 13)
Anse du Stole (Ploemeur, 56)
Aqueduc, n. m. (du latin aquæductus, de aqua, "eau", et ductus, "qui conduit") Canal souterrain ou aérien destiné à capter et à conduire l'eau d'un lieu à un autre, parfois couplé avec des voies et/ou des ponts, ces derniers prenant parfois le nom de l'aqueduc. Aqueduc de la Dhuis (Condé Sainte Libiaire, 77)
Aqueduc de l'Avre (Tacoignières, 78) Arcades, n. f. pl. (italien arcada) Arcade : ensemble formé d'un arc et de ses montants ou points d'appui. Une succession d'arcades peut alors abriter une partie de la voie publique. Arcades des Champs-Elysées (Paris 8ème, 75)
Arcades du Bondidou (Albi, 81)
Très nombreux exemples à Villefranche de Rouergue (12) ainsi qu'à Vitrolles (13) Arceau, n. m. (latin arcellus, "petit arc") Par catachrèse du sens normal : rue de forme arrondie Arceau de l'Avenir (Beaucaire, 30) Arriou, n. m. (mot occitan) Pégorier : ruisseau dans les Pyrénées (cf l'espagnol Arroyo). Par extension, voie qui le longe. Arriou de Sayette, Arriou de Paris, Arriou de Lohanta Sentin, Arriou de Laubière (Agnos, 64) Atzucac, n. m. (vieux catalan) Terme régional : voie sans issue, impasse (Roussillon) Atzucac del Fuster [Impasse du Charpentier] (Canet-en-Roussillon, 66)
Atzucac del Carnisser [Impasse du Boucher] (Canet-en-Roussillon, 66) Autoberge, n. f. (de auto[mobile] et berge) Synonyme de voie sur berge. Autoberge rive droite, Autoberge rive gauche (Lyon 4ème, 69) Autoroute, n. f. (de auto[mobile] et route) Large route réservée aux véhicules automobiles, protégée, sans croisements et passages à niveau, et normalement à deux chaussées, réservées chacune à un sens de circulation.
Voir aussi fiche dans Wikipedia Autoroute Papineau Leblanc (Laval [Québec])
Autoroute de l'Acier ([Québec])
[liste complète des autoroutes du Québec]
Autoroute de Wallonie (Province de Namur [Belgique])
Avec adjectif placé après :
Autoroute Blanche (74) Autostrade, n. f. (de l'italien autostrada) Synonyme d'autoroute, passé d'usage en France et au Québec, encore utilisé en Belgique et au Liban. Autostrade Jal-el-Dib (Jab-el-Dib [Liban])
Autostrade Sin el Fil (Beyrouth [Liban])
Avancée, n. f. (de avancer) Rue ou voie qui avance, qui forme saillie (en contournant un monument ou une place, par exemple). Avancée de la Porte Saint-Louis (Brest, 29) Avenue, n. f. (de l'ancien verbe avenir) Sens initial : chemin par lequel on arrive en un lieu. Sens moderne : voie plantée d'arbres qui conduit à une habitation (allée) ; large voie urbaine.
Définition propre au Québec ("québécisme") : Dans un système de dénomination basé sur l'orientation des voies de circulation (plan en damier), voie urbaine située dans un axe perpendiculaire à celui des voies portant le nom de rue. Note.- Dans un tel système, les avenues sont généralement orientées dans la direction nord-sud. Avenue des Champs-Elysées (Paris 8ème, 75)
Avec adjectif placé avant :
Petite avenue Chanteclerc (Nantes, 44)
1ère Avenue, 2ème Avenue, ..., 101ème Avenue (Laval [Québec])
Avec adjectif placé après :
Avenue Blanche (Villemomble, 93)
Avenue Circulaire (Cagnes sur Mer, 06 - Villeneuve sur Loubet, 06)
Avenue Impériale (Toulouse, 31)
Avenue Limousine (Meymac, 19)
Avenue Nationale (Saint-Vincent-de-Tyrosse, 40)
Avenue Traversière (Condé sur l'Escaut, 59)
Dans le cimetière du Père Lachaise (Paris 11ème), on trouve une Avenue Principale, des Avenues Transversales et une Avenue Circulaire.
Avec qualificatif :
Avenue d'honneur des Néo-Zélandais (Le Quesnoy, 59) Av'nuwe, n. f. (mot wallon) Terme régional : avenue (Wallonie) Av'nuwe du Pont des Diâp [Avenue du Pont des Diables] (Braine l'Alleud, Brabant Wallon [Belgique]) Avinguda, n. f. (mot catalan) Terme régional : avenue (Roussillon) Avinguda de la Torre d'en Sorra (Argelès-sur-Mer, 66) Axe, n. m. (du latin axis "essieu") PR : droite sur laquelle un sens est défini. Par catachrèse, axe routier. Avec adjectif placé après :
Axe Vert (Guise, 02) Axiale, n. f. (ellipse de "voie axiale") Grande voie de circulation. Avec adjectif placé après :
Axiale Boraine (traverse plusieurs communes du Borinage, qui est la région de Mons, Hainaut [Belgique])