-- D --
Degré, n. m. (du latin gradus) Sens initial du mot : marche d'un escalier. Degré de la Saint-Martin (Visé, Liège [Belgique])
Avec adjectif placé avant :
Grand Degré (Mont Saint-Michel, 50)
Petit Degré Saint-Honoré (Blois, 41) Degrés, n. m. pl. Pluriel du précédent. Degrés du Sépulcre (Caen, 14)
Degrés de la Harengerie (Pontoise, 95)
Degrés des Tisserands (Liège, Liège [Belgique])
Degrés Soubran et Degrés de l'Eglise (Auribeau sur Siagne, 06)
Avec adjectif placé avant :
Grands Degrés Saint-Louis, Petits Degrés Saint-Louis (Blois, 47) Dédale, n. m. (du grec Daidalos, nom du constructeur du Labyrinthe) Sens normal : lieu où l'on risque de s'égarer. Par catachrèse : rue tortueuse. Seul exemple repéré à ce jour :
Dédale du Campanile (Woluwe-Saint-Lambert, Bruxelles-Capitale [Belgique]) Demi-échangeur, n. m. Intersection routière à plusieurs niveaux, qui ne distribue les voitures que dun seul côté. Demi-Echangeur de Lepuy (Poligny, 77) Demi-route, n. f. Pégorier : chemin vicinal (Anjou). Ce sont des voies qui permettent d'échapper aux gendarmes pour les contrôles d'alcoolémie... (Quant aux gendarmes, qui connaissent évidemment ces demi-routes, ils les appellent les "routes à quatre grammes" !). Construction hybride :
[Rue de la] Demi-route (Avesnelles, 59) Descente, n. f. (de descendre) Chemin, pente par laquelle on descend. Descente En-Barret (Montpellier, 34) Desserte, n. f. (de desservir) Le fait de desservir une localité, d'où par extension la voie qui assure cette desserte. Nombreux exemples à Evry (91), comme :
Desserte Ernest Cognacq, Desserte Marie-Louise Jay Desvia, n. f. (aussi Desviadou, n. m.) Pégorier : petite rue latérale, petit raccourci (Alpes).   Détour, n. m. (destor "lieu écarté" XIIème; de détourner) (aussi Destour en Gascogne) Tracé qui s'écarte du chemin direct (voie, cours d'eau). Sinuosité ; tournant, virage. Par extension, voie qui tourne ou qui forme des lacets. Seul exemple repéré à ce jour :
Détour de Pageonnière (Saint-Ismier, 38) Dévalade, n. f. (de dévaler) Terme régional : chemin en forte pente. La Dévalade (Bormes les Mimosas, 83 ; Monoblet, 30)
Dévalade de la Blanquerie (ancienne rue de Montpellier, 34)
Constructions hybrides :
[Rue de la] Dévalade (Pertuis, 84 ; Entrevennes, 04 ; Velaux, 13)
[Chemin de la] Dévalade (Robion, 84) Dévalée, n. f. (de dévaler) Pégorier : descente (Berry).   Déviation, n. f. (du bas latin deviatio) Action de dévier. Par extension, chemin que doivent prendre les véhicules déviés. Déviation des Billaux (Libourne, 33)
Déviation Sud (Sarreguemines, 57)
Déviation Persan-Creil (Bruyères sur Oise, 95) Digue, n. m. (moyen néerlandais dijc) Longue construction destinée à contenir les eaux. Digue du Fort Saint-Jean (Marseille, 13)
Digue du Vent, Digue des Alliés, Digue du Canal Exutoire, Digue Nicolas II (Dunkerque, 59) Domaine, n. m. (du latin dominium, "propriété") Sens normal : terre possédée par un propriétaire. Par extension, résidence, et voie publique la desservant. Domaine de l'Hoflandt (Hazebrouck, 59)
Domaine de la Clairière (Marquette, 59)
Domaine du Reuil et Domaine de la Coqueraine (Ouistreham, 14)
Domaine du Val des Pins, Domaine de la Bastide Longue et Domaine de la Malgue (Marseille, 13)
Domaine des Spinettes (Namur, Namur [Belgique]) Draille, n. f. (aussi : Draye, Draïo, Drayo) Pégorier : Draille : chemin de transhumance dans les Alpes, en Languedoc et Camargue. Draye : couloir pour la descente des troncs d'arbres en Briançonnais - chemin boueux et glissant en Forez. (Voir photos sur ce site) Draille des Commandeurs (Barbentane, 13)
Draille des Rabassiers (Apt, 84)
Draye de Meyne (Nyons, 26)
Draye de la Renardière et Draye des Bourrelières (Colombe, 38)
Draïo de Crau (Istres, 13)
Draïo de la Tremountano (Fos sur Mer, 13) Drève, n. f. (néerlandais dreve, de driven, "conduire") Terme régional : allée carrossable bordée d'arbres (Belgique et Nord de la France) Drève de Lorraine (Forêt de Soignies, Brabant Wallon [Belgique])
Drève Mazure (Raismes, 59)
Drève du Gros Chêne (Raismes, 59)
Avec adjectif placé avant :
Petite Drève de Groenendael (Uccle, Bruxelles-Capitale [Belgique])
Avec adjectif placé après :
Drève Noire (Phalempin, 59)
Construction germanique :
Meulen Dreve [Drève du Moulin] (Winnezeele, 59) Drive, n. m. (mot anglais, abréviation de driveway) Grand Dictionnaire d'Américanismes : en Angleterre, allée privée reliant une habitation à la route ; aux USA, avenue, voie publique pour voitures.
Commission de toponymie du Québec :
Définition anglaise : A public road for driving.
Sens en français : Voie de communication ouverte à la circulation automobile et la plupart du temps située dans un quartier résidentiel. Drive Emerson (Laval [Québec])
Beaurepaire Drive (Beaconsfield [Québec])
Frontenac Drive (Dollard des Ormeaux [Québec])
Construction hybride (français-anglais) :
[Rue du] Polo Drive (Saint-Lazare [Québec])