-- L --
Lacets, n. m. pl. Ellipse de Route en lacets, comportant de nombreux virages. Lacets du Belvédère (Chamonix Mont Blanc, 74)
Lacets Saint-Léon (Monaco) Lacune, n. f. (du latin lacuna) Terme régional ? Emploi inhabituel du premier sens (espace vide, solution de continuité dans un corps) Seul exemple repéré à ce jour :
Lacune de Saint Barthélemy (Chambourcy, 78) Laie, n. f.(aussi : Laye, Layée) (du francique laida) Route étroite percée dans une forêt, dans une futaie ou autour d'un canton de bois destiné à être vendu.
Pégorier : Laye, layée : sentier, réserve faite dans un bois en Champagne Laie de la Belle Epine (Montgobert, 02)
Laie des Têtes Chavigny (Montgobert, 02)
Laie du Petit Marais (Villers-Cotterêts, 02)
Laie de la Bruyère aux Loups (Villers-Cotterêts, 02)
Laie de la Mare aux Fougères (Villers-Cotterêts, 02)
Laie du Poirier d'Oigon (Villers-Cotterêts, 02)
Laie de Magenta (Villers-Cotterêts, 02)
Laie aux Sangliers (Wavre, Brabant Wallon [Belgique]) (village neuf aménagé dans un bois) Layon, n. m. Pégorier : petite allée ou chemin étroit dans les bois en Saintonge.
En Guyane, "chemin forestier taillé à la machette, permettant le passage" selon ce site. Layon des Blanchisseurs (Avilly Saint-Léonard, 60)
Layon de la Bécasse (Wavre, Brabant Wallon [Belgique]) (village neuf aménagé dans un bois)
Layon de la Belette (Wavre, Brabant Wallon [Belgique])
Layon des Mouflons (Wavre, Brabant Wallon [Belgique]) , n. m. (du latin latus, "large") TLF : Chemin de halage (opposé au Marchepied). Deux autres marchent sur le lé, ils portent des canotiers et parlent tranquillement...
SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 279.
Levée, n. f. (de lever) Remblai de terre, de pierres, de maçonnerie. Levée de Sèvre (rue partant de la Sèvre Nantaise, Nantes, 44)
Levée de la Magdelaine (Thouars, 79)
Levée de Belle Poule (Ponts de Cé, 49)
Levée Napoléon (Ponts de Cé, 49)
Avec adjectif placé avant :
Haute Levée, Basse Levée (Stavelot, Liège [Belgique]) Levées, n. f. (de lever) Pluriel du mot précédent. Levées de l'Île Arrault (Saint-Pryvé Saint-Mesmin, 45) Liaison, n. f. (de lier, ou du latin ligatio) Voie qui fait la jonction entre deux points ou entre deux autres voies. Liaison Beauregard entre Boé (47) et Castelculier (47) Lices, n. f. pl. (francique listja, "barrière") Lice : espace circonscrit par une clôture, réservé aux exercices ou aux compétitions. Lices Georges Pompidou (Albi, 81)
Lices Berthelot (L'Isle sur la Sorgue, 84)
Avec adjectif placé après :
Lices Basses, Lices Hautes (Carcassonne, 11) Ligne, n. f. (du latin linea, "corde de lin") Emploi inhabituel du mot, par catachrèse du sens normal : trait continu allongé. Ligne Barry (Abreschviller, 57)
Ligne du Clos Doré (Conches en Ouche, 27) Lisière, n. f. (peut-être de l'ancien français lis, forme masc. rare de lice) Partie extrême d'un terrain, d'une région. Par extension : la voie qui suit cette bordure ou délimitation. Seul exemple repéré à ce jour :
Lisière du Bois (Soignies, Hainaut [Belgique]) Littoral, n. m. (du latin litus,-oris, "rivage") Zone de contact entre la terre et la mer. Par extension, voie longeant cette zone. Seul exemple repéré à ce jour :
Littoral Frédéric Mistral (Toulon, 83) Lotissement, n. m. (de lotir) Terrain découpé en lots. Lotissement Le Pascalet (Montpellier, 34)