Page personnelle de Frédéric Wronecki

Frédéric Wronecki Valérie Habracken
Glossaire des odonymes français et dialectaux

Accès direct au glossaire : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |
Présentation | Sources | Langues et dialectes | Les auteurs | Remerciements
  • 13 juin 1999 : mise en ligne initiale de mon étude et avis sur le forum fr.lettres.langue.francaise.
  • 14 juin : Dominique Didier me déverse un plein e-mail de nouveaux termes de la France du Nord comme rempart, maille, voye, jard...
  • 15 juin : Joël Surcouf, archiviste à Laval, me signale le joli "Roquet de Patience", qui est un passage, et me suggère "boulingrin", mais sans exemple à la clé.
  • 15 juin : Pierre Hallet, rassuré que je ne me limite pas qu'au territoire français, m'apporte un souffle d'air belge avec drève, laie, layon, tienne.
  • 18 juin : François Defrance, habitant (depuis peu) le petit village de Marcolès (Cantal), me signale leurs "carrièrons" et autres "portails"... Je vous recommande le site web du village.
  • 18 avril 2000 : Christine Vallez m'apporte un peu d'accent du Midi avec les "pousterles", une spécialité auchoise ;
  • 28 avril 2000 : Giovanni Gabrielli introduit... le breton avec "hent" et "straed".
  • 15 septembre 2000 : Olivier Miakinen épluche les guides de la banlieue parisienne et me signale "promenée", "voûte", "placette", et des exemples complémentaires de termes déjà mentionnés.
  • 11 décembre 2000 : Dominique Jouve signale la "pousterle" de son village natal, et la "draye" à Nyons.
  • 28 mars 2001 : Isabelle Million explique le sens du mot bié :
    Quelques infos sur le "bié", dont vous citez un exemple dans les Pyrénées : bourguignonne d'origine, j'ai toujours entendu parler du bié comme le ruisseau ou le ru qui court au fond d'un jardin ou d'un champ ; les animaux d'élevage venaient y boire et, très souvent, on y cultivait l'osier. Lorsqu'il passait à proximité des maisons, on y jetait les déchets ménagers, tels qu'épluchures de légumes ou fonds de pots de
    chambres. Par extension, le bié désigna les égouts installés dans les villages, au cours des années 70.
  • 31 juillet 2001 : Jean-Louis Waldmann détecte des "carrois" insoupçonnés à Chinon... et trouve leur étymologie sur le site d'une université américaine !
  • 7 septembre 2001 : Pierre Ghienne me signale les "calades" dans l'arrière-pays niçois, et dans la foulée, je découvre en fouillant l'annuaire de Nice la "calada", version en nissart !
  • 22 septembre 2001 : premier d'une longue série de contacts fructueux avec Valérie Habracken, linguiste-lexicographe, que sa profession amène à constituer des fichiers de voies publiques !
  • janvier 2002 : au fil de ses propres recherches, Valérie a apporté 35 termes nouveaux à ma liste (je devrais donc dire : notre liste), sans parler de très nombreux exemples sur des termes que j'avais déjà identifiés, en particulier des combinaisons savoureuses de noms et d'adjectifs.
  • février 2002 : nous découvrons le Nouveau Monde ! L'exploration de bases de données québécoises apporte son lot de nouveaux termes comme "croissant", "rang".
  • mars 2002 : nous devons en être à plus de 70 mots nouveaux (j'arrête de compter !) grâce à Valérie l'infatigable ! Et grâce à ses nombreuses trouvailles sur le Web, j'ai pu enrichir les pages de très nombreuses "illustrations".
  • janvier 2003 : les mois passent, et la liste ne cesse de s'allonger : environ 330 entrées à ce jour ! Aucun nouveau contributeur dans l'intervalle, peut-être parce que maintenant nos lecteurs ont l'impression qu'ils ne peuvent rien ajouter ? Dieux merci, ce n'est pas le cas de tous, et récemment un correspondant belge, Olivier Duquesne, nous signale les mots "berme", "ring", et "scavée". Du coup, en creusant pour en savoir plus, nous découvrons le plan de Louvain la Neuve, qui est un modèle du genre, car les urbanistes ont utilisé 43 odonymes différents !
  • octobre 2003 : Michel Dubesset nous signale les mots "Grad" et "Autostrade".
  • avril 2005 : Francis Robin nous envoie une photo de "La Planette" à Vénasque (84) et nous signale différents mots comme "crinquet" ou "turcie".
  • novembre 2013 : Vincent Grenier me signale un lapsus étonnant : j'ai écrit "Cours des Quarante Otages (Nantes, 44)" alors que tous les Nantais savent bien qu'ils étaient... Cinquante !
  • août 2014 : Jean-Claude Marotel nous signale les "tailles de mas", une spécialité propre à Morzine, et les "gaffes" que l'on ne trouve qu'à Evian.


Copyright Frédéric Wronecki et Valérie Habracken